Les Chiens de Races : plus Fragiles que les croisés ?

J'entends souvent dire que les chiens de race sont "plus fragiles que les bâtards".

D'abord vexée, puis dans l'incompréhension au vu de la longévité et de la bonne santé de mes chiens, ma raison m'a poussée à explorer la question et à y trouver des réponses. Voilà donc une affirmation qu'il faut nuancer.

Ils sont consanguins

Ce n'est pas un secret : pour obtenir une race, il faut passer par la consanguinité. Après beaucoup de générations, il devient toutefois possible de travailler en out-cross en utilisant des lignées très éloignées, mais ce n'est pas toujours la clef pour produire des chiens beaux et sains ! La consanguinité permet de faire ressortir les points forts comme les tares, elle est très utile pour fixer les traits de caractères que l'on souhaite voir perdurer mais aussi pour évincer de la reproduction les sujets porteurs de maladies.

Il devient possible de développer des lignées saines, qui peuvent être travaillées en consanguinité (au moins sur une certaine période car à trop en faire, la fertilité diminue), garantie de la bonne santé des chiots produits.

Quand on adopte un croisé, les chiens sont non dépistés pour les maladies héréditaires, il n'y a aucun recul sur leur longévité/santé. Il faut aussi savoir que nombre de maladies génétiques sont communes à plusieurs races : il est évident que même un croisé peut développer une tare "réservée aux chiens de race".

L'alimentation industrielle nommée "croquettes" a fait une entrée fracassante dans le monde cynophile par la conversion des éleveurs à ce mode alimentaire. Les industriels du Petfood les ont séduit avec un produit facile à stocker, leur faisant gagner de la place, du temps et parfois de l'argent.

Il faudra peu de temps avant que tous les chiots ne quittent l'élevage avec leur "kit chiot", embarquant directement les nouveaux propriétaires dans cette nourriture.

Sans développer trop ici, comment peut-on envisager qu'un animal soit en bonne santé nourris toute sa vie avec un aliment déshydraté à la recette unique ? La longévité des chiens a reculé de 3 ans alors même que la médecine vétérinaire a fait des progrès considérables permettant de soigner nombres de maladies jusqu'ici intraitables chez les animaux !

Tous les chiens sont soumis à notre environnement pollué, à notre mode de vie stressant, influençant négativement leur qualité de vie, mais les chiens de race ont été les premiers touchés par le petfood : troubles digestifs, problèmes de peau, allergies...

Heureusement, une prise de conscience s'exerce sur de nombreux éleveurs qui reviennent à une alimentation fraiche et variée, permettant ainsi à leur race de retrouver leur rusticité.

L'influence du petfood

Pour conclure

Les chiens de race ne sont pas plus fragiles que les croisés quand on leur procure un environnement et une alimentation de qualité.

Vous pouvez avoir la garantie d'un chien sans tares génétiques connues, et par conséquent en bonne santé, chose impossible chez un bâtard.

Les croisés sont de merveilleux compagnons au même titre que ceux de race mais pour lesquels vous n'avez aucun recul ni garantie quant à leur santé et caractère.