Le Bien-Etre Animal

en 5 Besoins Fondamentaux

Au coeur de nos préoccupations, le bien-être animal est un vaste sujet dans lequel il est urgent de se remettre en question. Au fil des années passées auprès de nos Colleys, plusieurs prises de conscience ont émergées et émergent encore chez nous.

Je souhaite par cette page vous ouvrir vers d'autres horizons de la cohabitation Homme-Chien, pour une relation plus sereine, respectueuse et épanouissante.

Besoins Biologiques

Pour satisfaire aux besoins biologiques d'un chien, il faut d'abord les connaitre, puis les comprendre, et enfin, chercher à les appliquer malgré toutes nos contraintes de la vie humaine.

  • Une alimentation saine et de l'eau fraiche à disposition : choisir le BARF a été pour nous un moyen d'offrir à nos chiens une alimentation proche de leur vraie nature, appétente, variée, leur apportant du plaisir et de la satisfaction.
     

  • Une activité physique suffisante : les Colleys, sélectionnés pour garder les troupeaux par tous les temps, parcourir des dizaines de kilomètres chaque jour, une activité en plein air plusieurs heures par jour est indispensable. Nos chiens ont un parc de détente sur 2 niveaux où ils passent leurs journées tous ensemble. Plusieurs fois par semaine, ils sont libres d'explorer en montagne et en forêt durant des sorties de 2h, en plus de promenades plus familiales dans des lieux fréquentés.
     

  • Un entretien et des soins vétérinaires respectueux : en habituant le chiot avec beaucoup de douceur, sans jamais le contraindre, on obtient un chien adulte qui se prête volontiers aux soins divers. Cette habituation permet un entretien régulier de sa fourrure, de ses oreilles, de ses dents etc...sans stress et même avec plaisir ! Nos chiens sont brossés chaque jour et baignés plusieurs fois par an. Chez le vétérinaire, aucune contention n'est nécessaire pour l'auscultation car ils sont en confiance.
     

  • Protection et sécurité : le chien doit se sentir bien chez lui et auprès des siens. C'est fondamental pour tout être vivant ! Il convient de veiller à ce que nos chiens soient toujours à l’abri des intempéries,  des personnes malveillantes ou qui les mettent simplement mal à l'aise, qu'ils trouvent un espace de couchage confortable et propre où ils ne seront pas dérangés pour un repos  de qualité.

Besoins Emotionnels

" Etre un bon "maître" c'est se montrer cohérent, compréhensif et bienveillant"

Le chien est un être sentient, capable d'empathie, c'est particulièrement vrai chez nos Colleys qui sont d'une grande sensibilité. Il est primordial d'intégrer que le chien est un être émotionnel au même titre que nous, qu'il ressent l'Amour, la Tristesse, la Joie, la Peur. C'est une véritable "éponge" qui reçoit sans filtre nos émotions au quotidien, au même titre qu'un enfant.

En prendre conscience, c'est accepter de l'Aimer dans son intégralité, de lui donner chaque jour de notre amour, de notre affection dont il se délecte.  C'est le préserver lorsque nos émotions nous submergent. C'est lui parler, lui expliquer, lui dire ce que l'on ressent, qu'il n'est pas coupable, s'excuser quand on s'est laissé déborder.

Le chien recherche notre confiance, à nous de lui prouver par une attitude bienveillante et une guidance positive que nous en sommes dignes. Etre un bon "maître" c'est se montrer cohérent, compréhensif et bienveillant : tout le contraire que ce qui circule au sujet de l'éducation des chiens chez certains professionnels où l'on vous dira qu'il faut "dominer", "casser", "se faire obéir".

Le Colley est intelligent et sensible, brutalisez-le une seule fois, physiquement ou verbalement, et vous perdrez sa confiance !

Vivre en communauté est naturel et indispensable au bien être des chiens.

Il ne s'agit pas d'une "vie de meute hiérarchisée" pour nos chiens domestiques, ni entre eux, ni avec nous, mais d'une cohabitation pacifique où chacun trouve sa place.

Chez nous il n'y a pas un "dominant" et des "dominés", ni entre mâles, ni entre femelles ! Il faut percevoir le chien comme il est réellement : un individu à part entière, avec sa génétique, ses expériences et son histoire. Chacun a son propre caractère, des prérogatives individuelles, des besoins spécifiques. Quand on les observe sous cet angle, il devient évident que chacun y met du sien et l'on découvre à quel point leur capacité d'adaptation est développée.

Ainsi,  à chaque nouvel arrivant, tout le monde se réorganise sans heurts pour faire sa place au nouveau.

  • Il y a la vie de famille, avec nous, les humains.

Nos Colleys ne sont pas fait pour vivre isolés hors de la maison mais pour participer à notre quotidien où ils trouvent avec brio leur place. Ils aiment le contact, rencontrer de nouvelles personnes, le calme de la pause canapé comme l'excitation d'une sortie sportive, (presque) tout lui plaira pour peu qu'il puisse vous accompagner.

"Presque" parce qu'il y a aussi des activités où le chien sera mieux à la maison qu'avec nous : fête du 14 juillet, shopping en ville, visite d'une ile par 35°c etc...Pensez à le préserver !

  • Et il y a la vie de chien, avec les congénères.

Aucun chien ne peut s'épanouir coupé de tout contact avec ses congénères. Même les chiens "réactifs" : ils souffrent de ce manque et ne savent plus comment communiquer avec leur espèce à force de mauvaises expériences et de privations.

Les chiens ont un langage très riche qui justifie la multiplication des rencontres ! Qu'il vive seul ou à plusieurs, il est indispensable de permettre à son chien de rencontrer d'autres congénères, de tous âges, sexes, races...et ce tout au long de sa vie.

Vivre à plusieurs est toujours bénéfique pour le Colley qui est profondément sociable et apprécie la compagnie. La présence d'autres animaux, chats, chevaux, poules etc...lui plait aussi beaucoup.

Besoins Sociaux